ORIENTER


De nombreuses actions de formation, à destination des salariés ou des demandeurs d’emplois sont disponibles chaque année sur le territoire. Vous trouverez ici des informations pratiques permettant de mieux connaître le fonctionnement du système de formation continue et connaître les partenaires qui pourront vous accompagner dans vos démarches.


Pour les demandeurs d’emploi

Chaque année, les financeurs de la formation (principalement Pôle Emploi et la Région Auvergne  Rhône-Alpes) s’appuient sur les données du marché de l’emploi et des branches professionnelles afin de définir les formations à proposer.

Afin de favoriser l’accès au monde professionnel, de nombreuses formations sont proposées aux personnes sans emploi.

L’objectif étant de permettre aux demandeurs d’emploi de se qualifier dans des domaines où il existe une demande de main d’œuvre sur le territoire.

Toutes ces formations sont référencées sur le site www.orientation.auvergnerhonealpes.fr

Pour les salariés

Quelles que soient la forme et la durée de son contrat de travail, le salarié peut se former en tout ou partie pendant le temps de travail. Le statut du salarié pendant la formation – c’est-à-dire sa rémunération, sa protection sociale, ses obligations à l’égard de l’employeur ou encore le mode de prise en charge des coûts de la formation – dépend du cadre juridique dans lequel il se trouve : plan de formation de l’entreprise, compte personnel de formation (CPF), validation des acquis de l’expérience (VAE), périodes de professionnalisation, etc.

Le compte personnel de formation (CPF) et le Compte Personnel d’Activité (CPA)

Tout au long de votre carrière, vous cumulez des heures pour devenir acteur de votre carrière professionnelle !

Le Compte Personnel de Formation remplace le Droit Individuel à la Formation pour les salariés du privé (depuis le 1er janvier 2015) et pour les salariés du public (depuis le 19 janvier 2017).

Les droits acquis au titre du CPF sont attachés à la personne et non plus au contrat de travail ce qui signifie que les heures accumulées : jusqu’à 150 heures en 8 ans, ne seront plus perdues en passant d’un emploi à un autre. Contrairement au DIF, les droits acquis chez un employeur sont à la fois transférables chez un autre employeur mais également conservés pendant les périodes de chômage et vous donnent accès à des formations qualifiantes, certifiantes.

A noter : Les heures non consommées au titre du DIF pourront être mobilisées pendant 5 ans dans le cadre du nouveau compte.

Le CPF a intégré le Compte personnel d’activité (CPA) le 1er janvier 2017.

Si vous souhaitez de plus amples informations, contactez-nous.