Définition

Se mettre d’accord sur les mots. On distingue 3 situations différentes face à l’apprentissage de la langue française : l’illettrisme, l’analphabétisme et le Français langue étrangère (ou FLE.)

  • Pour les personnes qui ont été scolarisées en France et qui n’ont pas acquis une maîtrise suffisante de la lecture, de l’écriture, du calcul des compétences de base pour être autonomes dans les situations simples de la vie courante, on parle d’illettrisme. Il s’agit pour elles de réapprendre, de renouer avec la culture de l’écrit, et avec les formations de base dans le cadre de la politique de lutte contre l’illettrisme.
  •  Pour les personnes qui n’ont jamais été scolarisées, on parle d’analphabétisme. Il s’agit pour elles d’entrer dans un premier apprentissage.
  • Et enfin, pour les nouveaux arrivants dans un pays dont ils ne parlent pas la langue, il s’agit de son apprentissage. En France, on parle du “Français langue étrangère“.

Sur le territoire

En fonction de l’origine, de l’âge, du niveau de chaque personne, des solutions différents sont disponibles sur le territoire.

En savoir +